Consommer mieux, ça se décide mais sans nous….


flexitarisme / samedi, novembre 18th, 2017

L’actu en bref, sans chiffre et sans image : coupe budgétaire  l’état ne veut plus s’emmerder à financer les associations de consomateurs…  moins 40 % des subventions  et c’est même pas encore les soldes !

Si déjà j’avais du mal à me convaincre de l’objectivité de tout ce petit monde détenteur du monopole de la bonne consommation,  avec le retrait de l’Etat j’ai bien peur que ça ne soit la porte ouverte à toutes les fenetres, ou à tous les financements mal intentionnés…

Concrètement la porte ouverte aux lobbying….

Rappeller vous WHAT THE HEALT ou ce docu NETFLIX qui a changé ma vie, et oui ilfaut toujours que je vous raconte à quel point ma consommation a changé depuis ça, mais déjà là on posait la questions du pourquoi de l’investissement de groupe tel uniliver dans ces assos de consommateurs ou campagne bien pensante encourageant les consommateurs à consommer leurs marques …

Je répète : encourager le consommateur  à consommer…..chercher l’erreur.

Alors acte délibéré de l’état de libéraliser le lobbying ? Ou économie nécessaire ? La bonne consommation n’est-elle pas la priorité absolument quand elle va déterminer l’activité industrielle et plus tard pharmaceutique et plus généralement l’état de santé de toute une population qui boit du coca quand elle a mal au ventre.

Ca complote et moi je psychote…

Biz BOB

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.