Les lions se cachent pour mourir, billet d’humeur du 30 Septembre 2017.


Culture& Société. / samedi, septembre 30th, 2017

Je suis dans une phase.

Bonne ou mauvaise , là n’est même pas la question. Le fait est, et restera, qu’une partie de moi est morte. Et donc j’ai pris le temps de faire mon deuil, et encore une fois tout est dans le titre : les lions se cachent pour mourir.

Avant je disais: le lion ne meurt pas, mais il y a eu un après et si j’ai toujours ressenti le besoin de m’isoler cet fois il fut plus fort que tout.

Le destin, le Karma, Dieu où comme il vous sciera de l’appeler m’a d’abord privé de mon téléphone, puis de mon ordinateur, et donc forcément un peu du monde. Evidemment ce fut l’occasion de la réflexion et malgré la frustration de ne pas pouvoir partager toutes mes réflexions, Dieu vous en garde, ce fut fructueux. Laborieux aussi, je n’ai pas le luxe de me couper également des petites galères de la vie quotidienne.

C’était ma petite retraite du pauvre plus l’occasion de lister les problèmes que d’y remédier mais l’occasion de les aborder autrement. Et pour ça, j’ai plein de pistes.

« Beaucoup s’attaquent au tronc certains seulement quelques branches, mais à la fin c’est le tronc qu’on abat.  »  entendu dans  » la légende de Versailles à l’instant T de la publication de billet.  Je m’attaque aux branches !

Je tenterai de n’en partager que le meilleur car comme toujours j’ai pleins d’idées que je priverai de réalisation à tort ou à raison.
L’autocensure étant une mesure de protection pour vous comme pour moi.

Bref, je reviens.                                                                                                                                        A toute à l’heure.

 Bises Bob.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.