LA THEORIE DU TERRORISME ALIMENTAIRE après avoir regarder un truc sur Netflix un peu pompette…


flexitarisme / dimanche, août 20th, 2017

Je me moquais d’une amie qui est végétarienne depuis que c’est à la mode qui manquait d’arguments quand je lui ai demandé pourquoi ? Au lieu de ça elle m’a envoyé sur NETFLIX et comme je suis personne plutôt ouverte d’esprit et curieuse du monde ( oui je suis tout ça !) on a regardé WHAT THE HEALTH ?

617985582

Bon concrètement je voulais me foutre un peu plus de sa tronche et je me serai fait un plaisir de démonter les arguments de bobo sans gluten qui font leur courses rayon gourmet de chez Monop’ mais je n’en ai pas eu l’occasion.

Je dois m’expliquer un peu sur ce rapport à la nourriture quand j’ai une carte de fidélité chez mac’do : Outre le fait que mon poids ne me convienne pas et que je n’arrive pas à en changer quand tout le monde se plaint de ne pas pouvoir maigrir je n’arrive pas à faire l’inverse car j’ai été traumatisé par la phase végétalienne de ma mère quand ce n’étais pas à la mode: j’ai été parmi les première à bouffer de l’alfa-fa et arrêter le mac’do puis adolescence rebelle ne voulait plus s’embarrasser des règles : JE MANGE CE QUE JE VEUX QUAND JE VEUX.

Mais traumatisé par l’alfa-fa la vérité c’est que même en mangeant mal je ne mangerais jamais aussi mal que les gens qui mangent mal j’appellerai ça l’éducation alimentaire.

Voici donc mon état d’esprit quand j’ai tendu l’oreille à Kip un hippie hypocondriaque qui ,désireux de manger sainement ,s’est poser l’unique question qui compte : Qu’est ce qui est sain ?

Le truc s’ouvre sur Hippocrate disant : «  que ta nourriture soit ta médecine et ta médecine ta nourriture » ou « manger pour vivre et pas vivre pour manger » disait ma mère.

La démarche m’a plu d’emblée parce que KIP ne voulait se débarrasser de ses poignets d’amour ni suivre une tendance à la mode, peut-être un peu créer le buzz mais surtout préserver son état de santé. J’arrive à un âge où je mets de la crème anti-rides, je viens d’avoir un enfant et beaucoup des gens que j’aime sont morts autrement dit j’ai à cœur de mourir tard et de vivre bien, parce que soyons clair j’ai plus 20 ans !

J’ai écouté ma KIP quand ma copine disait : » là, là écoutes! il va un dire un truc de ouf… » et bien j’en ai entendu des trucs de oufs.

Vous ne savez pas comment je l’ai engueulé la copine après d’avoir mis KIP dans ma vie parce que KIP c’est clairement le genre de mec qui boulverse ta routine.

La problématique était pourtant simple : établir un lien de causalité entre le régime alimentaire et l’état de santé dégénérant des 7 milliards d’être humains, enfin bon j’aime contextualiser et c’est comme ça que je l’ai compris.

Pour cela on part d’un simple constat incontestable : 315 millions de diabétiques génèrent 1/3 des dépenses en matière de santé, DOES OBAMACARE ?

Un autre tiers meurt de maladies cardio-vasculaire soit 4 avions qui s’écrasent toutes les heures, soit 4 11 Septembre par heure ! Un records qui fait jalouser l’Etat islamique et pour le coup qui est réservé aux mangeurs de cochons ! ( Je refuse de m’étendre sur un possible lien entre ces deux facteurs mais ne soyez pas naïfs bien sûr que les illuminatis sont de mèche avec les aliens ….)

Le constat est fait aux USA mais s’applique à tous pays développés ( sur-développés ? Je m’explique plus loin)

Pourquoi tant de diabétiques? A qui cela nuit-il ? a qui cela profit-il ? Peut-on enrayer cette pandémie ? Cela s’arrête-il au diabète ? Pourquoi je vais toujours aussi loin ?

Le référent en matière de santé a pourtant répondu à cette question et se basant sur ce même constat sociétale a enquêté et conclue que : La viande rouge et autres viandes industrialisées sont cancérigènes, comparables et comparées à la cigarette.

Concrètement quand 500g de ce types de viandes par jour augmente de 18% les risques de cancer colo-rectal on en confluera que ce n’est ni bon à manger ni bon à chier.

Alors pourquoi ce boom n’a pas fait boom dans l’industrie alimentaire, pourquoi American society of cancer continue-t-elle de recommander des recettes à base de bacon et autres joyeusetés ? Ils refuseront de répondre à KIP.

Alors KIP a demandé au Dr Alan Golhamer fondateur du TRUE NORTH HEALTH CENTER qui n’a pas peur de dire que la cascade épidémiques des maladies débilitantes telle que : le cancer, l’arthrite,la défaillance cardique, la démence, l’hypertension,l’obésité comme 70 % des morts par maladies sont due à l’alimentation.

LA VIANDE LE POISSON LES PRODUITS LAITIERS LES OEUFS

  • la viande est remplie d’acides saturées, d’amines hétérocycles, de bactéries, d’hormones,d’antibiotiques, toutes ces conneries qui provoque d’autre conneries une fois ingérées par l’homme. La viande est entendue au sens large : industrialisées, la pire de par les conditions de production et d’abattages, rouges, et blanches.
  • Le poisson est lui remplie de mercure de BCP de cholestérol et graisse saturée et oubliant tout ce qu’on y déverse… La mer c’est dégueulasse, les poissons baisent dedans. 3000 personnes meurt encore de la salmonellose.
  • Le lait aussi fort que je l’ai toujours défendu contient 26g de caséin, une protéine de croissance quand le lait humain n’en contient que 2,6g par litre. Plus généralement les produits laitiers se transforme en morphine addictive causant autisme et surhormhomme. ( homme avec trop d’hormones !) Fromage, yaourt et produits laitiers ne protègent d’ailleurs pas les os !

De façon tristement général les protéines animales sont nuisibles pour l’homme car en plus de ne pas fournir les nutriments nécessaires elles bouchent les artères et endommages les organes tel que le foie, le colon, la prostate.

Pourquoi ?

Parce que nous ne sommes pas omnivore et c’est le plus gros choc de ce documentaire ! Nos canines sont trop courtes, notre intestin trop longs si bien que la viande a le temps de pourrir avant digestion ! Nous sommes frugivore !

La viande est un luxe

Dira un habitant de Duplin, petite ville de Caroline du Nord peuplée majoritairement de noirs et hiSpanics mais aussi de porcs. Bizzarement les deux meurs impuissant, un seul fait le bonheur de son propriétaire et personne là-ba ne mange du porc sauf peut-être les porc eux-même.

Ces maladies modernes étant le résultats d’une suralimentation moderne quand les pays sous-alimentés déplorent leurs propres épidémie.

Ca donne à réfléchir et Kip est du genre à pousser la réflexion alors il s’est demandé pourquoi les grands médecins des grandes assos de luttes contres les plus grandes maladies recommandaient-ils une telle alimentation et refusait en plus de s’en expliquer.

Alors Kip a mis en évidence l’un des plus grands complots de l’histoire:

le marketing alimentaire poussant à la surconsommation en passant par l’adoration des corps gros et trop nourris, le sucre et la viande régnant en maître dans nos vies cachés derrière des régimes protéinés pour faire beau à la salle de sport.

Mais heureusement pour l’agriculture tout le monde ne jure que par la protéine animale parce que c’est ce qu’on nous vend de mieux quand KFC achète le président de la ligue contre le cancer.

L’argent est au cœur de tout je n’ai pas attendu KIP pour me le dire mais je prenais conscience de l’ampleur de la manipulation. Putain de société de consommation crie la bobo en moi ! Vous riez, mais c’est trop ça !

Mars, Kellogs, Dominos, Yoplait pour ne citer que les plus connu se payent une bonne conscience auprès de médecins corrompu sous le nez d’un gouvernement encore plus corrompu et lobbyiste qui crée des lois cheeseburger.

Loi cheeseburger : loi interdisant à tous citoyens d’arguer contre toutes industries alimentaires ou distributeur ou revendeur de l’avoir rendu obèse ou d’avoir causer toute maladie en lieu avec l’obésité.

Comme on fait son lit, on se couche dirait encore ma mère.

A la suite de ces maladies provoquées par l’industrie alimentaire, l’industrie pharmaceutique viendra vendra de la vie en petite pilule à prendre toutes les dix minutes jusqu’à que la mort gagne enfin. Balotés d’industrie en industrie, pauvres petits consommateurs, ou CON so Matterless !

Le Docu s’achève sur Amy Resnic 51 ans, asthmatique, ex mal-bouffeuse obèse au problème de hanche qui arrête ses milliards de médocs pour se consacrer à un régime végétalien. Cela lui prendra deux semaines pour prouver à quel point nous sommes aveugles et sourds à la manipulation de masse.

Bien sûr j’ai songé à devenir végétalienne sur le champs et blogger sur le sans-glutten mais je suis têtue. Après nous avoir fait bouffer de la viande et boire du lait ( oui la brique servie à 10H rappeler vous !) ils veulent qu’on se mettent aux légumes.

Je ne sais plus à quel SAIN me vouer !

Les arguments ont sans nul doute suffit à réduire ma consommation de viande et reconsidérer le chantage des marques et bien que j’ai peur de ne jamais retrouver mes kilos perdus j’aime à penser que retrouver une santé c’est déjà pas mal. J’avoue que Je me cherche un peu niveau alimentaire et j’ai besoin de me cultiver avant de me prononcer mais je recommande 5 fruits et légumes par jour.

Non vraiment j’avais testé durant ma grossesse et je rayonnais comme un soleil ,des cheveux aux ongles de pieds !

Je me remets souvent en question, trop disent certains, mais ce documentaire m’a parlé à plein de niveau et je le recommande avec les fruits.

Conclusion qui n’a rien à voir :

« La culture de l’être plutôt que la culture de l’avoir  » comme l’a dit Géraldine Maillet grande philosophe de TPMP sans retomber dans mes travers anti-capitalistes de bobo des quartiers tout court.

Biz BOB

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.